tube plaque barre argent massif

1° Matières premières

Tout commence sous forme de plaques, de barres, et de tubes de matière première aux dimensions diverses.

Les tubes serviront à la fabrication du corps, des charnières, des cheminées ou des bagues.
Les barres seront tournées pour faire des boules ou des ronds, ou forgées pour faire des ébauches de spatules.
Les plaques seront estampées pour obtenir des ébauches de pointes, de talons ou d'autres pièces de la mécanique.

Fabrication Ebauches pièce en argent spatule do# medium

2° Ébauches

Une « ébauche » est une pièce brute, résultat de la découpe d’une plaque par estampage, ou d’une opération de forgeage à froid d’une barre de métal.

Les ébauches estampées permettent de fabriquer toutes les pièces de transmission mécanique, comme les talons ou les pointes.
Les ébauches forgées correspondent la plupart du temps aux spatules : spatule de sol#, de do# médium, ou spatule de pouce.

tournage cnc argent pièce flute traversiere argent

3° Usinages

Le terme « usinage » désigne plusieurs techniques permettant de fabriquer des pièces par enlèvement de matière.

Le tournage, numérique ou conventionnel, permet d’obtenir les pièces à profil de révolution, comme les boules ou les bagues.
Le fraisage permet de calibrer l’épaisseur des pièces et d’en usiner la forme. Nous l’utilisons par exemple pour fabriquer les talons ou les pointes.

Après usinage on obtient des pièces détachées semi-finies ou finies, stockées en prévision de la fabrication d’une flûte.

fabrication flute traversiere emerisage clé argent

4° Préparation des pièces

En fonction du modèle et des options de chaque flûte, nous rassemblons toutes les pièces détachées nécessaires pour les préparer à être assemblées.

Les spatules, encore partiellement brutes d'ébauche à ce stade, sont mises en forme à la lime, ce qui nous permet de personnaliser le design et l’ergonomie. Chaque pièce est ensuite poncée au papier émeri de plus en plus fin pour effacer toutes les marques d’usinage, puis polie.

fraisage charnière argent flute traversiere parmenon

5° Assemblage & ajustage

Nous assemblons d’abord le corps.
Les cheminées sont positionnées précisément sur le tube, puis soudées.
Nous rapportons ensuite les patins et les boules qui soutiendront la mécanique. Enfin les cheminées sont percées et planées.

Nous assemblons ensuite la mécanique sur le corps.
Chaque clé est constituée d’un ensemble de pièces qui sont ajustées, positionnées puis brasées sur une charnière. Ce travail minutieux requiert une précision de l’ordre du centième de millimètre.

goupillage mécanique flute traversiere argent parmenon

6° Finissage

Les clés reçoivent un dernier polissage, puis nous ajustons les axes et la visserie en bronze. La flûte est ensuite goupillée et huilée. Nous installons enfin les ressorts, les feutres de butée, les tampons, et affinons les derniers réglages.

Vient alors le moment de faire sonner l’instrument pour la première fois. C’est le privilège du facteur, la récompense de plusieurs semaines de travail sur un instrument unique.